Plantes pour tous : avoir des plantes gratuites

Des plantes gratuites pour tous ! Il est en effet tout à fait possible d’avoir des plantes gratuites chez soi, soit en en achetant juste quelques petites plantes à petit prix puis en les multipliant, soit en vous promenant dans la nature (un parc, un champ, une forêt) et en faisant des boutures à partir de ce que vous trouvez, soit en plantant des graines que vous troquez.

Faire des boutures avec ses propres plantes

Avec un peu de patience, vous pourrez multiplier certaines de vos plantes d’intérieur ou vos plantes du jardin. C’est la solution la plus économique pour en peupler votre intérieur d’une importante quantité. Et c’est simple, on peut bouturer presque tout : plantes annuelles, plantes vivaces, plantes de maison, arbustes, arbres, etc. Les techniques varient peu d’une plante à l’autre. Il n’y a guère que les bulbes que l’on ne peut pas bouturer, mais on peut cependant souvent les séparer pour en obtenir plus.

Nous avons l’habitude de toucher et de manipuler les plantes avec un maximum de délicatesse, préoccupé par l’éventualité de leur faire du mal, alors qu’elles sont d’authentiques tous terrains. Quels autres êtres vivants sont capables de se reproduire à partir d’une partie d’eux-même ?

Il est important de vérifier si la plante que vous voulez multiplier peut être obtenue par cette méthode. Vous devez également savoir comment couper correctement la partie de la plante à bouturer, car de cela dépendra le succès de la tâche.

Pour multiplier vos plantes par bouturage, vous aurez besoin :

  • d’une paire de sécateurs,
  • d’une scie d’élagage ou d’un cutter aiguisé et propre,
  • ainsi que de substrat où vous placerez les boutures.

Certaines plantes peuvent être plantées directement dans la terre, tandis que pour d’autres, il est préférable de stimuler la croissance des racines dans l’eau.

Faire repousser vos propres fruits & légumes

ous pouvez faire pousser des fruits et des légumes à partir de vos restes. En effet, la multiplication végétative des légumes peut être reproduite à l’infini, cela prend peu de place et ne nécessite même pas un balcon, et c’est très amusant et éducatif pour les enfants.

C’est la solution anti-gaspi, zéro déchet et particulièrement économique par excellence !

Faire pousser ses légumes à partir de restes alimentaires c’est utiliser la méthode du bouturage, une partie du légume en question permet de donner naissance à une nouvelle plante.

Parmi les fruits les plus exotiques, vous pouvez bouturer un ananas. Pour cela, il suffira de garder le haut de celle-ci avec les feuilles (bien vertes) et de placez la partie charnue dans de l’eau.

Dans le mois, les feuilles vont se dessécher pour être remplacées par de nouvelles petites feuilles et la base va former des racines. Une fois ces éléments apparus, vous pourrez planter votre ananas dans un pot. Si vous êtes patient, après environ 3 ans, un fruit va se former de nouveau sinon vous aurez une belle plante.

Bien entendu, il faut respecter quelques critères pour que vos plantes puissent pousser dans de bonnes conditions, et nous partageons ici tous des conseils pour que vous puissiez bientôt profiter de plantes aromatiques, par exemple.

Plantswap : échanges entre plants lovers

Si vous possédez peu de plantes ou que vos proches ont des variétés que vous n’avez pas, vous pouvez envisager de leur demander une tige pour la multiplier chez vous. Vous pouvez même envisager un échange de bons procédés en troquant des boutures de végétaux que l’autre n’a pas. Cela restera ainsi des plantes gratuites et tout le monde est gagnant ! Vous pourrez en outre vous échanger des conseils pour entretenir la plante, un atout précieux pour la garder en bonne santé.

Pour avoir des plantes gratuites pour tous, il est tout à fait possible de créer un véritable jardin, chez vous à partir de rien. Une fois que vous posséderez quelques plantes grâce à des dons ou des achats, il vous suffira de les bouturer et de les échanger ou non contre d’autres variétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *