Plantes toxiques pour les animaux de compagnies

Comment végétaliser nos intérieurs (salon, chambre, cuisine) ? Les plantes ont des multiples vertus comme l’assainissement de l’air et le rafraichissement des espaces lors des fortes chaleurs. Cependant toutes les plantes ne sont pas bénéfiques pour nos animaux de compagnie.

Parmi les différentes origines d’intoxication de nos animaux de compagnie, les plantes arrivent en 3ème position avec 14 % après les médicaments et les pesticides. À égalité avec les produits industriels et domestiques. Ici, nous vous donnons quelques conseils pour préserver la santé de vos animaux tout en apportant de la verdure chez vous.

Les plantes toxiques pour les animaux de compagnies

Parce qu’un nom de plante n’est pas toujours éloquent, vous trouverez pour chaque plante, une photo la représentant, un bref descriptif, les caractéristiques de floraison, le principe toxique et les symptômes les plus évidents.

Voici quelques plantes courantes dangereuses pour les animaux présentes dans nos appartements :

1. La Fleur de Lune ou spathiphyllum ou lys de la paix

C’est une plante fréquente dans nos maisons. Elle possède des fleurs blanches, rouges ou vertes.

L’intoxication est due à l’ingestion ou le mâchonnement de la plante. Si ingérée, elle cause de l’irritation sur la langue et les lèvres et des troubles digestifs

Votre compagnon peut présenter des difficultés pour respirer ainsi que des problèmes rénaux. Les lésions peuvent être graves et apparaître jusqu’à 2 semaines après l’ingestion.

2. Le dieffenbachia

Il s’agit d’une plante ornementale très courante dans nos maisons.

Il est davantage toxique pour le chat que pour le chien en cas de contact avec la plante. Dans le cas où ils mâchonnent les tiges ou les feuilles, ou encore se lèchent le pelage après s’être frotté à la plante.

Le latex présent dans les tiges ainsi que les feuilles peut être caustique et provoquer d’importantes douleurs buccales, une salivation, un gonflement de la langue et la gorge pouvant gêner la déglutition et la respiration.

Des nausées, des vomissements et des diarrhées peuvent être observées après l’ingestion ou le léchage. Lorsque le latex est projeté dans l’œil, il peut entrainer une vive irritation pouvant aller jusqu’à l’ulcère.

3. Le ficus

Le ficus est une plante d’ornement fréquente dans nos maisons.

Sa toxicité est liée à sa sève qui a des propriétés très irritantes.

Les symptômes présents sont des vomissements, des diarrhées, des irritations buccales et de la salivation. Une projection de la sève dans les yeux peut provoquer une atteinte de la cornée. Chez le chat, elle peut entraîner un gonflement de la face et une atteinte rénale.

4. Le lys

Le chat est particulièrement sensible à cette famille végétale : s’il lèche le pollen ou encore mâchonne l’ensemble de la plante. L’ingestion d’une unique feuille peut être malheureusement responsable de la mort du chat.

Le chat se met régulièrement à vomir. Dans les cas graves, une insuffisance rénale est observée. Le pronostic s’assombrit en fonction de la gravité de l’insuffisance rénale.

Chez le chien, uniquement des signes gastro-intestinaux modérés sont observables.

5. Le muguet

Le muguet est une plante très toxique dans son intégralité mais c’est aussi le cas de l’eau du vase ! Les espèces concernées sont principalement les chats et les jeunes animaux.

Toutes les parties de la plante contiennent des substances irritantes pour le tube digestif donnant lieu à des vomissements, de la salivation et des diarrhées pouvant être hémorragiques.

Le muguet contient également des substances toxiques pour le cœur. Des troubles nerveux peuvent par la suite apparaître comme des convulsions, des mouvements incoordonnés ou encore des tremblements.

Conseils préventifs contre les plantes toxiques d’intérieur

L’ingestion de certaines plantes par l’animal peut causer des diarrhées aiguës, des difficultés respiratoires, des brûlures et dans le pire des cas la mort.

Si vous possédez déjà ces plantes, vous pouvez appliquer quelques mesures préventives. Commencez par les placer hors de portées de vos animaux, par exemple dans une pièce où ils ne vont pas ou en hauteur.

Comme les animaux ont tendance à avaler et mâchouiller leur environnement par curiosité. Il est plus prudent de posséder des plantes non toxiques pour eux et de savoir réagir à une intoxication.

 

À l’avenir, renseignez-vous systématiquement sur vos achats pour connaitre leur degré de toxicité pour les animaux et optez pour d’autres espèces dans la mesure du possible.

Les plantes adaptées pour vos animaux de compagnies

Il est possible de maintenir l’harmonie entre vos plantes et vos animaux, il faut simplement faire des choix judicieux !

Histoire de vous aider à marier botanique et animaux de compagnie, nous avons dressé la liste des plantes les plus communes qui sont inoffensives pour votre animal :

1.La plante araignée ou chlorophytum comosum

C’est une plante très facile à vivre, si vous n’avez pas la main verte. Résiliante, elle pardonnera (presque) tous vos faux pas.

Pour l’arrosage, si vous l’oubliez ou, au contraire, si vous l’arrosez trop, elle s’en remettra facilement.

Elle est aussi simple à multiplier au cas où elle finirait par être mal en point ! Coupez simplement ces plantules qui poussent le long de ses bras et mettez-les dans l’eau pour qu’ils produisent des racines.

Elle aura seulement besoin de lumière, et d’humidité lorsque la température s’élève.

2. Le palmier d’arec ou chrysalidoparcus

Un peu moins courante, cette plante n’en est pas moins agréable dans une maison. Ne la placez pas trop près d’une fenêtre car elle n’a besoin que de quelques heures de lumière indirecte par jour pour être heureuse.

Parmi les nombreuses variétés de palmiers sur le marché, aucune ne présente de danger pour nos quadrupèdes adorés. Plusieurs variétés, comme l’Areca, le palmier nain et le nolina, ne sont pas que belles; elles contribuent également à purifier l’air que vous et votre animal respirez.

3. La calathéa orbifolia

La Calathea Orbifolia n’a pas non plus besoin de beaucoup de lumière pour garder la forme. Elle préfère de loin les coins peu éclairés par la lumière naturelle.

Les calatheas sont idéale pour les petits espaces comme les chambres ou les entrées. Ses feuilles rouges, crème et vertes se recroquevillent la nuit, d’où son nom. C’est l’une des plantes d’intérieur les plus faciles à cultiver et sans danger pour les animaux domestiques. Elle pousse mieux dans une lumière moyenne ou faible, et vous pouvez laisser sa terre sécher un peu entre les arrosages.

4. La maranta ou maranta leuroneura

C’est l’une des plantes favorites des plant lovers car elle est graphique et produit des petites fleurs mauves qui sont un indicateur que la plante est en bonne santé. Son feuillage unique a tendance à bouger durant la journée, en fonction de la lumière donc ne vous étonnez pas, si votre plante n’a pas toujours la même tête.

5. La senvitive ou mimosa pudica

Particulièrement intéressante, la sensitive doit son nom à sa réaction instantanée lorsqu’on la touche : ses feuilles se referment comme pour se protéger. Heureusement qu’elle est non-toxique, car enfants et adultes ne pourront pas s’empêcher de la toucher. Facile à entretenir, elle préfère la lumière indirecte.

6. La peperomia d’argent ou peperomia argyreia

Les variétés de peperomias sont des plantes non-toxiques pour les chiens et les chats. Celle d’argent est une des favorites car ses feuilles ressemblent à de petites pastèques. Elle préfère les endroits qui reçoivent beaucoup de lumière indirecte. Le soleil direct risque de brûler ses feuilles qui perdront alors leurs couleurs.

Maintenant vous connaissez les plantes adaptées à vos animaux de compagnie. Vous pouvez végétaliser vos intérieurs sans risque pour la santé de vos animaux.

Choisissez autant de plantes qu’il vous plaira pour transformer votre chez vous en une véritable jungle.

Évidement, prenez également garde à ces quelques plantes sauvages très toxiques qui peuvent s’inviter au jardin sans permission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *