Catégories
blog

Bien-être au travail post covid dans 5 pays d’Europe

En 2022, le bien-être au travail prend une grande place au sein des entreprises. On découvre quels sont les points clés d’un accord QVT dans les Best places to work de 5 pays d’Europe : Allemagne, Danemark, Finlande, Pays-Bas et Suède.

En France, le bien-être au travail via les accords QVT prend une place de plus en plus importante dans les entreprises depuis la crise covid 19. Mais qu’en est-il de la qualité de vie au travail chez nos voisins européens ?

Allemagne : sport et culture au centre de l’entreprise

Les horaires d’école en Allemagne sont connues pour être assez courtes pour laisser la place aux activités culturelles et sportives. Les allemands pensent donc au bien-être et l’instaure dans leur quotidien dès leur début de scolarisation. Pour une grande majorité, les élèves vont en cours le matin ou jusque 15h et dispose de leur après-midi pour pratiquer un sport ou une activité culturelle.

Comme à l’école, les entreprises mettent en avant le temps pour le sport ou une activité culturelle. Les employés commencent tôt et finissent tôt pour profiter de leur après-midi pour prendre du temps pour eux. Le sport est très souvent cofinancé par l’employeur.

En Allemagne, la QVT repose sur l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Il est considéré comme un pays où il fait bon de travailler, comme le montre le classement des meilleures entreprises européenne de 2021.

Danemark : best place to work et “slow management”

En entreprise, différents types de management peuvent être mis en place. Au Danemark, le “slow management” est le plus répandu. Le but de ce management est de mettre les hommes et les femmes au cœur de l’entreprise pour favoriser la collaboration humaine plutôt que la performance. La bienveillance est au cœur de ce management et le bien-être des collaborateurs est la première préoccupation des managers, comme chez AbbVie où il fait bon de travailler.

Les danois quittent le travail à 17h pour respecter un équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle. Rester plus tard n’est pas vu positivement, au contraire c’est considéré comme signe d’inefficacité du travail.

Personnes qui se tiennent en rond et pose leurs mains les unes sur les autres

Finlande : santé et formation professionnelle

Dans toutes les entreprises, comme chez Hilti, les finlandais lutte contre les accidents au travail grâce à des formations et des règles de sécurité misent en place.

Pour développer les compétences des salariés, 12% du budget annuel du gouvernement est dédié à la formation professionnelle.

Un autre point important en Finlande est le temps dédié pour la famille. Les finlandais cherchent ce qui fonctionnent le mieux pour les enfants, ils vont donc adapter les horaires et les congés des parents. Par exemple, les congés paternité sont de 9 semaines contre 25 jours en France soit un peu moins de 4 semaines.

Pays-Bas : pays professionnel de l’équilibre pro-perso

Les Pays-Bas sont reconnus pour être le pays avec la semaine de travail la plus courte du monde. En effet, chez eux, un salarié travaille en moyenne 30 heures par semaine contre 35h en France.

Contrairement au reste du monde, ils n’ont pas attendu un virus mondial pour instaurer le télétravail, il le pratique depuis 2010. Ils veulent permettre aux salariés d’adapter leur travail pour ne pas qu’il empiète sur leur vie personnelle. Une grande majorité des entreprises libèrent une journée dans la semaine pour que les salariés en profitent pour retrouver leur famille ou qu’ils pratiquent une activité

Les hollandais sont considérés comme étant les plus heureux au travail en Europe. Leurs filiales de groupe, comme celle de Salesforce, fonctionnent aussi bien que dans les autres pays.

qv2t qualité de vie au travail en télétravail, accord et définition
Femme qui montre sa tablette à une autre personne

Suède : créateurs de la pause Fika

En Suède le temps de travail est aménagé pour améliorer le bien être des salariés. Ils mettent en avant le côté collaboratif du travail et ont pour règle de ne pas se comparer aux autres. Le plus important est que le travail soit fait dans les temps.

Les employés prennent des pauses pour se ressourcer et se découvrir entre collègues. Leurs pauses se nomment Fika, cela veut dire café en Suédois.

Pour améliorer le bien être de leurs salariés, certaines entreprises mettent en place des heures de sports collectifs sur le temps de travail.

Les salariés des entreprises suédoises considèrent que le climat social au sein des locaux est bon. L’entreprise DHL est la numéro 1 des entreprises où il fait bon de travailler en 2021.

Le bien-être au sein de son entreprise est important. Il faut l’entretenir et s’assurer que les salariés se sentent bien sur leur lieu de travail pour mériter le titre de Best place to work. Le bien-être au travail améliore le développement professionnel et le développement personnel. Les accords QVT doivent intégrer cet aspect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *